• Lu dans "La Machine à écrire" de Dominique :

     

    La fête de la musique, avec Hélène Grandsire

    "Ma voisine et une amie me suivent d’un pas traînant en ce jardin anglais qui fait salon de thé à Mortagne-au-Perche. Elles avancent à reculons car elles tiennent mes goûts en matière musicale pour de la roupie de sansonnet. En temps ordinaire, je ne dis pas… mais là, je tiens une valeur sûre en la personne d’Hélène Grandsire, que j’ai déjà entendue chanter.

    On descend les marches d’un escalier jusqu’au jardin où quelques personnes sont déjà attablées, à proximité du piano ; il y a un parasol, des bancs. Tout cela est déposé dans un écrin de verdure fort accueillant, comme la maîtresse de maison qui propose une carte aux thés de toutes les couleurs. Sourires échangés avec quelques visages amis, puis je salue Hélène en lui souhaitant bon courage."

    Pour lire la suite, suivre ce lien : La Machine à écrire de Dominique !

     

    Partager via Gmail