• Piste 1 - piano voix 2014

    LES ANIMAUX

            
         Refrain :
    Allons enfants, peuple gaulois
    Dormez, je vous liss’ la moustache
    Dormez, il était une fois
    Des veaux, des moutons et des vaches

    Des animaux apprivoisés
    Souvent dociles et productifs
    Qui marchaient la tête baissée
    Comme les hommes primitifs
    A cette époque on s’en souvient
    Ces animaux songeaient parfois
    Ils ruminaient un mauvais foin
    Dans l’étable où ils avaient froid
    Or il advint un beau matin
    En mill’ sept cent quatre-vingt-neuf
    Ils firent ce rêve enfantin
    Pensèrent « not’ vie c’est du bluff »
    Or il advint un beau matin
    En mill’ sept cent quatre-vingt-neuf
    Armés comme des diablotins
    Ils crièr’nt « on n’est pas des boeufs »

         Refrain :
    Allons enfants, peuple gaulois
    Dormez, je vous liss’ la moustache
    Dormez, il était une fois
    Des veaux, des moutons et des vaches

    Ces animaux apprivoisés
    Toujours productifs et dociles
    Chaque matin s’en vont bosser
    Pour régler la dette servile
    A notre époqu’ peuple gaulois
    Les animaux ne paissent plus
    Ils ruminent au milieu des lois
    Gardés par des hurluberlus
    Se pourrait-il qu’un beau matin
    Les animaux sortent du bois
    Veaux, vach’s, moutons et diablotins
    Chantant « aux armes et cætera » (BIS)