• Piste 8 - piano voix 2011

    LE TEMPS QUI PASSE

     

    Regarde l’enfant qui vient
    Qui paraît à l’horizon
    Ce n’est qu’un tout petit rien
    Mais une révélation
    Il grandit rapidement
    Sur la ligne d’horizon
    Ce n’est déjà plus l’enfant
    Qui bousculait ma raison
     
      Refrain :
    Je regarde le temps qui passe
    Je l’observe chaque jour
    Dès que le soleil efface
    La nuit vers laquelle je cours
    Je ne sais si le temps qui passe
    Est ami ou ennemi
    Mais je sens que je me lasse
    De sa sourde tyrannie

     

    Regarde l’ado qui va
    Vers je ne sais quel destin
    Je vois qu’il hésite déjà
    Que son pas est incertain
    Il voudrait marcher joyeux
    Sur le sentier du bonheur
    Mais il est trop ambitieux
    Et se trompe de valeur
     
      Refrain :
    Je regarde le temps qui passe
    Je l’observe chaque jour
    Dès que le soleil efface
    La nuit vers laquelle je cours
    Je ne sais si le temps qui passe
    Me fatigue ou me nourrit
    Je le vois comme un rapace
    Menaçant mes rêveries

     

    Regarde l’homme perdu
    Que la sombre politique
    Balance comme un pendu
    A sa belle mécanique
    L’heure n’est plus à l’amour
    Il faut gagner de l’argent
    Il faut travailler toujours
    Ne pas se faire indigent
     
      Refrain :
    Je regarde le temps qui passe
    Je l’observe chaque jour
    Dès que le soleil efface
    La nuit vers laquelle je cours
    Je ne sais si le temps qui passe
    Est ami ou ennemi
    Mais je sens que je me lasse
    De sa sourde tyrannie

     

    Regarde ce point qui luit
    Qui s’éloigne à l’horizon
    C’est un vieil homme qui fuit
    Murmurant des oraisons
    Il disparaît maintenant
    Sur la ligne d’horizon
    Il croyait innocemment
    Vivre une arrière-saison
     
      Refrain :
    Je regarde le temps qui passe
    Je l’observe chaque jour
    Dès que le soleil efface
    La nuit vers laquelle je cours