• "Souviens-toi que je t'attends"...

     "Souviens-toi que je t'attends"...

    " J'ai cueilli ce brin de bruyère, l'automne est morte souviens t'en, nous ne nous verrons plus sur terre, odeur du temps Brin de bruyère et souviens-toi que je t'attends."
    Guillaume Apollinaire ; Alcools, L'adieu (1913)

    Le 9 novembre 1918, disparaissait Guillaume Apollinaire, poète et écrivain. Inventeur du mot "surréaliste", l'auteur de « Calligrammes » (1918) et de « Alcools » (1913) s'engage volontairement dans l'armée française, quelques mois avant d'être gravement blessé dans les tranchées.

     

    C'était à Saint-Sulpice-sur-Risle le 12 novembre.

    23 chansons pour un public fourni et chaleureux. 

     Cliquer sur les photos pour les agrandir :

          

     

     

     

     

    Partager via Gmail